Accueil

Ma préoccupation dans l’encadrement c’est la pérennité de l’œuvre :

Mise à part sa fonction esthétique, déontologiquement, les techniques de montage et matériaux utilisés, doivent être compatibles, réversibles et répondrent aux normes de conservation préventive, ces techniques de conservation préventive évoluent constamment et permettent de limiter les risques d’altération de la matérialité de l’œuvre.

Une œuvre sur papier, si elle est en contact avec des matériaux acides, et exposée abusivement à la lumière, se dégrade dangereusement.

Un montage conservation doit donc être réalisé avec des cartons sans acide, sans lignine et ayant une réserve alcaline.

Les fixations et colles de montage doivent être également en pH neutre et réversible.

Un verre anti ultraviolet apportera une protection supplémentaire.

Un encadrement ne doit pas dominer l’oeuvre, il la souligne et la protège.

Tous les matériaux utilités sont recyclables : bois, carton, papier, verre.